BONUS LALALA – 5 jours d’escapade en Corse

Parce qu’on était trop bien sur notre petit nuage après le mariage, parce qu’il faisait beau et que c’était trop insupportable de retourner au boulot après tout ça, nous avons décidé de partir quelques jours en Corse. Voici donc mes bons plans si vous aussi, vous souhaitez faire une petite virée sur l’île de beauté !

JOUR 1 : Porto Vecchio

Nous sommes arrivés avec le Ferry à 6h du matin (ouch) à Porto Vecchio et après un café bien mérité dans la ville sur la place de l’église nous avons mis le cap sur la plage de Palombaggia. COUP DE FOUDRE. D’abord il était tellement tôt qu’on était seuls au monde mais surtout je ne me souviens pas avoir déjà vu une eau aussi claire ! C’est bien simple, on voyait les poissons nager depuis la plage ! En fait, clairement, ça valait le coup d’y être tôt parce qu’un endroit paradisiaque comme celui-ci est vite pris d’assault, nous avons donc pris la fuite vers midi en évitant les bouées, les ballons de foot et autre jeux pour enfants.

Direction une autre merveille  -> la plage de Santa Giulia. Je n’en croyais pas mes yeux… J’ai même demandé à mon « tout fraichement nouveau mari » si toutes les plages allaient être aussi belles parce que j’allais tomber amoureuse et ne plus vouloir repartir !

Tips adresses :
Café sur la plage de Palombagia 
Hôtel à Porto Vecchio juste parfait : San Giovanni Route d’Arca, Porto-Vecchio, 20137, France (avec en prime un foodtruck à tomber dans l’enceinte de l’hôtel !)

JOUR 2 : Bonifacio / Roccapina / Sartène

Le lendemain nous avons visité Bonifacio, son port, sa citadelle et les jolies rues sur la falaise. Un vrai moment de bonheur. Attention nous avions la chance de voyager « hors-saison » car une seule route mène à Bonifacio et les parkings sont assez peu nombreux… Nous n’avons pas pu nous empêcher de penser que l’accès à la ville doit être un véritable enfer en juillet et en août.

L’après-midi nous nous sommes baignés à la plage de Roccapina qui est tout simplement magnifique ! Par contre elle est assez difficile d’accès (longue route de sable et de cailloux) et compliquée à trouver (le chemin part juste à côté d’un restaurant). Ouvrez les yeux et surtout ne la loupez pas, ça vaut vraiment le coup !

Pour finir, nous avons visité (enfin on a surtout acheté du vin, du pain, de la charcut’ et du fromage) le village typiquement Corse de Sartène.

Tips adresses :
Le restaurant sans touristes et super bon sur le port « Le Centre Nautique » sur le quai Nord avec vue sur la citadelle.
Un petit bungalow pas cher et isolé (avec des chèvres) « Laravone Lodge ».

JOUR 3 : Piana

Le troisième jour on a changé de décor pour découvrir les calanques de Piana et les immenses roches rouges qui bordaient le chemin. Je vais pas mentir j’ai sacrément serré les fesses sur la route parce qu’elle est vraiment (vraiment) étroite et dangereuse ! On a fait une mini rando (celle qui part de la tête de chien si ça vous intéresse haha) assez spectaculaire.

Puis pour finir nous nous sommes baigné à la plage de Ficajola (et hop un coup de coeur de plus !) où nous avons battu notre record de poissons vus (ouai je suis hyper fan du snorkeling).

Tips adresses :
Le resto La Voute place de la fontaine à Piana et les côtes d’agneau.

Jour 4 : Reserve de Scandola / Girolata

Le lendemain nous avons pris un petit bateau au départ de Porto afin de visiter la Reserve de Scandola accessible uniquement par la mer. C’est une visite que nous avons décidé de faire à la dernière minute et nous en sommes ravis ! C’était superbe et en prime nous avons été escortés sur une partie du trajet par des dauphins. Mais le plus fou et le plus beau de tout le voyage a été l’arrivée au village de Girolata (lui aussi uniquement accessible par la mer) sur une eau turquoise dans un paysage à tomber par terre. Je pense que j’en garderais un souvenir éternel (sans exagération !).

Jour 5 : Ile Rousse / Bastia

Pour finir nous avons rejoins l’Ile Rousse et son magnifique couché de soleil rouge puis Bastia afin de reprendre le Ferry pour rentrer à la maison (snif). En vrai, on a pas fait grand chose, huitième de final de la coupe du monde oblige, nous avons encouragé les bleus (contrairement aux Corses..ahem..) puis nous avons rejoint notre suuuuubliiiiiime (c’est très ironique) couchette sur le bateau.

Bref, c’était un très beau voyage, preuve qu’il n’est pas obligatoire d’aller à l’autre bout du monde pour trouver des plages paradisiaques et des paysages de rêves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s